jamendo creative commons

24 octobre 2013

Sur le chemin de l'école

Petit dessin d'actu.


02 mai 2013

Du culte des armes

Fait divers tragique : un américain de 5 ans abat sa soeur de 2 ans avec son propre fusil.

C'est un accident. Vraiment ?
On lit dans cet article qu'il s'agissait d'un fusil 22 long rifle spécialement construit pour les enfants de 4 à 10 ans. Le fabricant fait même des fusils roses pour les petites filles, c'est trop chou tiens.
4 ans ! Est-ce un âge pour jouer avec une arme ? Même si ça l'était de façon encadrée et surveillée (ce qui visiblement n'était pas le cas ici), n'est-ce pas une aberration de mettre un vrai fusil dans les mains d'un gosse ?
Le sport ? Autant je peux comprendre l'intérêt qu'on peut avoir pour le tir sportif quand on est ado ou adulte, autant à 5 ans, je vois pas.
Je trouve ça extrêmement malsain, une arme à la base c'est conçu pour tuer.

Bien que plutôt anti-militariste, j'ai fait mon service militaire. J'y ai manié des armes de guerre. Je suis non violent, je n'aime pas les armes et ce qu'elles impliquent.
Et pourtant, j'ai adoré tirer au Famas, au pistolet automatique ou à l'AANF1 (mitrailleuse). J'ai été grisé dans les simulations de combat. De fait ça m'a fait peur sur moi-même, à me demander jusqu'où je pourrai aller dans cette prise de plaisir, cet aspect grisant ?

J'avais 24 ans. Je n'avais jamais touché une quelconque arme à feu avant, même pas une carabine à plomb de fête foraine, et je n'en avais jamais éprouvé l'envie. Alors sur un esprit d'enfant, aux Etats-Unis avec la culture des armes et de l'auto-défense qu'il y a, j'ose pas imaginer les dégâts.

Un petit dessin en réaction, inspiré aussi de ce qui a pu être dit après la tuerie de Newton, à savoir que pour éviter ça il fallait à nouveau autoriser les armes dans les écoles.

nra_bebe_fusil_web

 

12 octobre 2012

Prix Nobel de la paix pour l'Union Européenne

Prix Nobel de la Paix union européenne

Je réagis rarement en dessin à l'actualité. Je devrais le faire plus souvent, on parvient à exprimer tellement plus de choses en un seul dessin qu'en cent mots. Pis c'est un bon exercice :).