jamendo creative commons

05 août 2013

1 dimanche, 1 plage, 2 skatepark

Dimanche 4 août 2013. Environ 3h00 du matin.Je me décide enfin à aller me coucher, sachant qu'une grosse journée m'attend. Je règle ma chaîne pour qu'elle s'allume à l'heure voulue de réveil. Je règle aussi mon vieux réveil à affichage sept segments rouges et qui sonne tûûûûût ! tûûûûût ! tûûûûût !
Oui, parce que pour me décoller de l'oreiller, je sais pertinemment que la radio ne suffit pas, mais c'est quand même plus agréable d'avoir d'abord de la musique.

Quelques heures plus tard, le tûûûûût ! tûûûûût ! tûûûûût ! retentit. Tiens, la radio ne s'est pas allumée ? Mon esprit n'est pas assez vif pour penser à vérifier quoi que ce soit. Je me prépare, et en voiture ! Me voilà parti, je jette un oeil à l'horloge de la voiture et... hein ? Dans le doute, je regarde sur mon téléphone. Si, c'est bien ça, j'ai une heure d'avance... En réglant le réveil j'ai dû patouillé dans les boutons et je l'ai avancé d'une heure. Bon, alors demi-tour, on va se reposer un peu avant de repartir à la bonne heure.

Tout ça c'était pour partir à Royan. Ville touristique et balnéaire de la côte Atlantique. Mais surtout ville qui s'est récemment dotée d'un beau skatepark en béton.

skatepark Royan

Il y a tout ce qu'il faut pour amuser tout le monde : un bowl, avec une partie droite faisant office de mini rampe, des murets, des rails ronds et carrés, des marches...

backslide skatepark Royanbowl Royan

Bref, un park agréable et bien conçu où on s'est défoulé pendant pratiquement 2 heures, puis direction la plage pour pique niquer, se baigner, siester.

plage

Ensuite on a taillé la route du retour, mais il se trouve que Saintes se trouve dessus. Et à Saintes, il y a un tout nouveau skatepark, en béton aussi, qui vient à peine d'être inauguré. On ne pouvait décemment pas ignorer cela, et voici ce qu'ont découvert nos yeux ébaubis en arrivant sur place :

skatepark Saintes

Certes, ce park est pensé essentiellement pour les skateboards avec des murets et rails bas, pas de table mais un double plan incliné, des courbes sans coping. Pourtant les rails sont ronds et il y a de quoi faire quand même ! En plus le béton ciré est un vrai billard à rouler.

royal sur la courberoyal sur curb

On y a encore passé à peu près 2 heures, et c'est bien fatigués qu'on s'est décidé à rentrer à Angoulême. En faisant quand même une petite halte à Cognac qui s'est doté d'un skatepark modulaire il y a 3 ans. Juste histoire de voir à quoi il ressemble et si il vaut le déplacement. On a pu le voir que d'un peu loin, mais c'est un skatepark très classique (quarter, fun box, plan incliné) qui ne vaut pas le trajet juste pour ça.


18 mars 2013

Nouveau montage roller

Depuis quelques temps est arrivé dans le milieu du roller agressif le concept de powerblading. A savoir une platine avec des grandes roues sur une chaussure de street.
En fait, il ne s'agit ni plus ni moins que de la reprise par des industriels (enfin !) d'une pratique vieille d'au moins une douzaine d'années et du retour du freeride porté par une marque, après que Salomon ait laissé ce champ quelque peu désert.

Et en parlant de Salomon, justement, ça faisait longtemps que j'avais envie de me trouver une platine FSK composite (en plastique quoi) pour me tenter un montage hybride street / freeride. L'occasion s'est présentée récemment, en plus j'ai récupéré une nouvelle paire de rollers, et donc quelques tours de clé allen plus tard :

Roces_FSK

Un petit patin avec des roues de 76 mm pour rouler et des anti-rockers pour les slides.
J'ai testé un peu en park, y a un vrai confort de roulage et un gain de vitesse non négligeable. D'ailleurs j'ai chaussé mes autres rollers équipés en roues de 57 mm juste après, ça m'a fait très très bizarre, une impression terrible d'être scotché sur place sans pouvoir avancer ^^.
J'ai juste un peu de mal à apprivoiser les slides avec cette platine, vu l'absence d'un réel H-block. Je sais pas ce que ça peut donner en street mais j'ai un peu peur que la platine ne résiste pas à quelques murets trop abrasifs.
Dernier petit défaut, les anti-rockers flottant un peu, je fais un bruit de Fisher Price ^^.
La boot Roces est très confortable, avec un bémol toutefois au niveau de la cheville. Le chausson est d'une épaisseur conséquente sur tout le pied mais beaucoup moins au niveau du spoiler. Et la languette très épaisse elle aussi ne monte pas au-dessus de la boucle, dommage.

Reste que je suis bien content de ce montage, pis il ne m'a pas coûté grand chose alors je vais pas me plaindre.

02 janvier 2013

La der 2012

Lundi 31 décembre 2012. Beau soleil. Un texto d'un copain de passage qui propose d'aller rouler. Ça risque d'être mouillé mais tant pis.
Direction le skatepark du Gond Pontouvre, qui s'avère effectivemement bien mouillé. On y passe quand même un moment puis direction le centre-ville d'Angoulême pour une fin d'après-midi au Champ de Mars, au milieu des animations de fin d'année. N'ayant jamais réellement pratiqué de street, c'est la première fois que je roulais ce spot en agressif.

J'ai pris quelques image avec un vieil APN, ça m'a donné l'occasion de faire un petit montage video, y avait longtemps. Bon, malheureusement la qualité d'image est pourrie.

Voili voilou.

11 octobre 2012

Nouveaux rollers

Oui, encore ^^.
Nouveaux, enfin, avec du vieux.

J'ai récupéré une paire de Salomon ST original à presque ma pointure. Un 38 alors que je fais du 37. Oui, j'ai des petits pieds.
Mais bon, chez Salomon le 38 correspond à 24 cm, et mon pied fait 23,5. Un demi centimètre en trop, ça peut se compenser facilement.

Salomn_ST_original

L'idée étant de me faire un nouveau montage freeride. Je n'ai conservé que la coque, et y ait monté ce qui me restait de mes Crossmax : chaussons, platines, et accessoirement lacets. Et avec une semelle dans le chausson, la pointure en trop est effacée et mon pied suffisamment calé dans la coque.
Y a juste fallu tailler un peu la plaque en téflon du talon, dans le centre, pour que les roues aient la place de passer.
Ça donne un montage 100% Salomon, qui rappelle forcément le Crossmax, mais en un poil plus rigide. Et y a pas à dire, perso je suis vachement bien en Salomon.

Salomon_ST_crossmax

Voili voilou.

13 juin 2012

Tiens, du roller...

Ça faisait longtemps :)

Tout comme ça faisait longtemps que je n'avais pas investi dans une nouvelle paire. D'ailleurs je ne pensais pas le faire de sitôt.
Mais maintenant que j'habite plus près du centre-ville, l'envie et l'occasion d'aller s'y balader en roller surviendra plus souvent. Sauf que les lieux où on peut entrer patins aux pieds sont rares, et devoir se trimballer ses chaussures, et changer à chaque fois et se trimballer ses rollers ensuite, c'est un peu rédhibitoire.
Le concept de roller détachable existe depuis bien longtemps, à commencer par les patins à roulettes de notre enfance. D'ailleurs, en y repensant, les tous premiers rollers au 18ème siècle étaient détachables ^^. Plus récemment, on a vu le concept de platine en ligne détachable, dont la marque Hypno est la grande représentante, même si d'autres l'ont fait aussi, Rossignol notamment.

roller hypno

Mais ces engins hybrides ne sont au final ni de bons rollers, ni de bonnes chaussures.

Puis est arrivé Salomon, avec en 2005 le concept Xsjado en street : une chaussure dans un squelette roller. Décliné pour le fitness (rando) sous le nom de Smartskate. Quand Salomon a arrêté le roller 2 ans plus tard, c'est Powerslide qui a repris les modèles.

xsjado et smartskate

Aujourd'hui les smartskates n'existent plus, mais les Xsjado sont toujours bien produits.

Bon, tout ça pour dire que ce fut le prétexte à la concrétisation d'une vieille envie : faire un montage freeride sur base de Xsjado. Ok, c'est pas vraiment moins encombrant que des rollers complets quand on les a à la main, mais au moins on ne porte pas ses chaussures et ça s'enlève et se remet plus vite.
Après une rapide recherche en occasion que je devinais vouée à l'échec à cause de ma petite pointure, j'ai trouvé une offre intéressante sur un site en ligne, Grindhouse.
Alors certes, j'aimerai bien faire marcher les shops en ligne français, mais toujours le même problème, impossible d'avoir ma pointure en stock.

Donc voilà ce que j'ai commandé, photo pourrie prise au téléphone à la sortie du carton :

535710_459291124082342_1412912275_n

Les platines et roues ne m'étaient pas vraiment nécessaires, mais c'était dans le package. Et je m'en servirai bien :).

J'ai ressorti mes platines Powerslide 4x84 et voilà à quoi ressemble le montage final :

538383_460248997319888_1760471261_n

Malheureusement, le manque de temps clément associé à un manque de temps tout court font que je n'ai pas encore pu les tester :(.
Ça ne saurait tarder quand même, enfin j'espère, si les vaches veulent bien arrêter de pisser.

Voili voilou.


22 février 2012

Roll' in' City

Comme tous les ans depuis 6 ans, le Fox Roller Club d'Angoulême et le Rotary Club Val de Charente préparent la Roll' in' City.
Comme tous les ans depuis 4 ans, je me suis donc replongé dans le site que j'avais créé pour la manifestation pour faire quelques mises à jour.

affiche roll in city 2012 provisoire
Affiche provisoire

J'ai réalisé ce site avec CMSimple qui, comme son nom l'indique, est un CMS très simple d'utilisation, léger et idéal pour gérer un site vitrine sans fioritures. Mais l'auteur a arrêté son développement fin 2009. Je viens d'apprendre, mieux vaut tard que jamais, qu'il l'avait passé sous licence libre et qu'un groupe avait développé une nouvelle version : CMSimple_XH.

Bon, j'ai du travail de mise à niveau sur la planche... ou pas.

Voili voilou, c'était la minute du geek.

22 août 2011

Du roller, ça faisait longtemps :)

Pendant ces vacances on a enfin réussi à se trouver un moment pour se faire une petite session roller.
On s'est retrouvés à Saint-Même-les-Carrières, village de Charente qui comporte un petit skatepark pas désagréable, hormis le fait qu'il n'y a pas un brin d'ombre.

J'avais pris mon camescope, mais celui-ci me hurlait (ou plutôt m'écrivait) "use cleaning cassette". Cassette de nettoyage que je n'ai pas, évidemment... Résultat : les images déconnent, avec des décalages et surimpression d'anciennes images.

J'ai quand même fait un petit montage vite-fait, histoire de...


Session Saint-Même-les-Carrières

Voili voilou.

15 juillet 2010

De l'impact psychologique de la gamelle

Il y a maintenant 5 semaines et demi, je me suis pris une gamelle en roller.
Du genre bonne gamelle. Bonne grosse gamelle. Bien qu'elle ne m'ait pas valu de billet d'entrée aux urgences.
J'en ai encore quelques traces physiques, cicatrices sur la cheville et le coude. Mais bon, ça c'est rien, ce n'est que de la carrosserie.

Pour expliquer brièvement, j'ai voulu prendre un rail, me suis loupé, j'ai tapé la cheville droite sur le rail, je suis tombé sur le côté, tapé la tête (casquée), râpé le coude gauche par terre, et pour finir je me suis encastré la cuisse gauche dans le pied du rail. La totale.

Bien qu'au final sans gravité, cette chute m'a marqué.
Parce que c'est la première où j'ai eu le temps d'avoir peur pendant. Et surtout c'est la première où j'ai flippé après coup.
Car une fois par terre, sonné, la première chose à laquelle j'ai pensé, c'est à ma fille. A me dire que pour elle, il ne fallait pas qu'il m'arrive quelque chose de vraiment grave.
Ce n'est qu'ensuite que j'ai commencé à me demander où je n'avais pas mal.
J'ai mis du temps à me remettre debout, j'ai mis du temps à récupérer physiquement.

Mais moralement, je ne me suis pas encore relevé. Je n'ai pas pu me lâcher sur les sessions suivantes, j'ai tendance à bloquer. Ce qui n'est pas bon du tout non plus, car y a rien de pire que d'avoir peur avant de se lancer, c'est le meilleur moyen de se planter.
Je ne compte certainement pas abandonner le roller agressif, mais là je crois que je vais stagner dans ma progression, ayant du mal à oser tenter des nouveaux trucs. Déjà que l'âge et un manque de fougue qui y est lié ne m'aide pas, me voilà en plus avec un blocage psychologique, arf.

Voili voilou.

03 juin 2010

Roller Night 2010

Je viens de me rendre compte que j'ai pas encore parlé de ce qu'on prépare depuis 6 ou 7 mois avec le Fox Roller Club d'Angoulême et le Rotary Club Val de Charente:
La roller night 2010, soit 4ème édition !

affiche rollernight 2010
Affiche de Marco, comme d'hab'

C'est donc le 12 juin à partir de 14h00 sur le Champ de Mars à Angoulême, cette immense place en béton nickel pour rouler :).
Comme l'an dernier, avec de l'initiation pour tous, du roller hockey, du roller agressif, du skateboard et une rando pas tout à fait nocturne vu qu'elle commence à 20h00 et que le soleil n'est pas vraiment couché à c't'heure là.
Et nouveau par rapport à l'an dernier: du graff et un concert de Old Blind Mole Orkestra en fin d'après midi.
Et ma pomme comme speaker, ça va être folklo ^^.

Cette année la manifestation est au profit de l'association le monde magique d'Evann, un jeune myopathe.

Le site internet: rollernight-angouleme.com
La page Facebook: Roller Night Angoulême

Voili voilou.

21 mars 2010

Video skatepark

Encore une video prise au skatepark de Ma Campagne, lors d'une petite session libre un mercredi soir après le boulot :)
Et encore un montage vite fait... ^^


Ma Camp 10-03-17
envoyé par kyungjin16.

Voili voilou.