jamendo creative commons

26 juillet 2010

Fini ?

Je suis pas sûr.

sculpture femme
Clic pour agrandir

Même si je n'ai pas envie de toucher plus que ça au corps de peur de tout gâcher, je n'ai pas une impression d'achevé.
Il manque un je ne sais quoi que je ne parviens pas à définir. Déjà je trouve le fond trop carré, trop propre.
Il y a des chances que je revienne dessus un jour.
Mais là je réfléchi déjà à ma prochaine pièce.

Voili voilou.


20 juillet 2010

Ça prend formes

Deux petites heures à tailler, gratter, limer tout doucement ce soir.

sculpture

Je regrette un peu d'avoir travaillé la tête comme ça, j'aurais dû rester sur mon idée de départ, faire quelque chose de moins figuratif, juste une boule lisse.
Mais bon, une fois qu'on est parti, difficile de faire machine arrière, y a pas de gomme pour effacer et recommencer ^^ .
Enfin, je trouve en voyant les photos qu'elle a une grosse tête, ça va être à reprendre de toute façon, je verrais ce que je peux faire.

Je trouve ça vraiment intéressant de sculpter sans modèle, cet aspect improvisation qui fait que je ne sais pas moi-même où je vais.
Et il faut dire que le résultat pour l'instant n'a pas grand chose à voir avec l'image que j'avais en tête à l'origine.

Voili voilou.

12 juillet 2010

Ça taille tout doucement

Voici une nouvelle vue de ma sculpture en cours :

sculpture

Alors oui, ça n'a pas beaucoup avancé depuis la dernière fois. Mais ça fait longtemps que j'avais pas eu l'occasion d'aller à l'atelier, et les dernières fois où j'y étais allé une soudaine flemme d'autres occupations m'avaient empêché de m'atteler à la tâche.
Et puis faut avouer que j'avance très lentement maintenant, à reprendre petit à petit les formes. La peur de trop en enlever d'un coup fait que j'y vais par toute petite étapes, tellement que ça se voit à peine. Mais fallait que j'affine certains éléments, notamment ses épaules et bras qui semblaient plus appartenir à un déménageur. Et je pense que j'ai encore de quoi l'affiner.
Et il y a aussi l'opération décollage du dos qui est assez délicate, vu que je n'ai pas beaucoup de place entre le dos et la pierre que je veux laisser derrière. Et je galère sur la tête. Et sur le cou et les épaules au niveau des clavicules, qui feraient bondir n'importe quel ouvrage d'anatomie.
Et malgré tout ça je me fais plaisir, si si. C'est la magie de la création :).

Voili voilou.

17 mai 2010

Je fais de la 3D

PS (pre-scriptum, ça existe ?):
Le titre de ce billet est en référence à ceci. Au passage, j'adore ce dessinateur :) .

Après mon dragon, je me suis attaqué à une nouvelle sculpture.
Pour plaisanter, j'ai dit que je restai dans la thématique de ma première oeuvre, ça n'a pas plus à certaines :p .

sculpture femme 01sculpture femme 02

J'avance tout doucement. Je suis partie en taille directe, sans aucun modèle mis à part un croquis grifouillé rapidement pour la position et l'image que j'ai en tête. Donc forcément je galère un peu (beaucoup), mais je trouve ça tellement plus intéressant et motivant de faire surgir les formes au fur et à mesure de la sculpture, je découvre la pièce en même temps que je la crée.
Forcément, ce sera anatomiquement foireux et ne correspond pas à ce que j'avais en tête, mais le résultat sera finalement une surprise pour moi, et ce qui se profile me plaît assez.

Voili voilou.

13 février 2010

Piti dragon

A y est, 4 mois et demi après avoir commencé, je crois que je peux dire que ma première sculpture est finie !
Pis j'ai hâte de passer à autre chose.

Voilà l'évolution de la bête:

dragon sculpté: étapes

Et le résultat final:

dragon sculpté fini

J'ai pas mesuré mais la pièce doit faire un peu moins de 30 cm sur 20, un petit A4 quoi.
Au final je suis plutôt content de moi, malgré les petits morceaux cassés et recollés, la langue et le bout de la queue (ça se voit pas sur la photo mais en vrai c'est flagrant). Le rendu me plaît bien. Ceci dit, je savais pas du tout ce que ça allait rendre au départ, donc forcément je ne suis pas déçu :).

Voili voilou.

08 décembre 2009

Blocage

Voilà où en est ma petite sculpture aujourd'hui (pour rappel; le début du boulot est là):

dragon

Dernièrement j'ai travaillé à la lime dessus, j'ai trouvé ça très sensuel, si si, ne serait-ce que de caresser la pierre pour enlever la poussière. Non, je ne suis pas un mec bizarre avec des déviances étranges...

Là je suis emmerdé car j'aimerais continuer à le structurer un peu, à lui donner plus de matière, plus de textures, mais je ne sais pas où ni comment. J'ai pas envie de le laisser comme ça, je le trouve un peu nu, un peu trop lisse. Mais c'est bien, connu, le mieux est l'ennemi du bien et j'ai un peu peur de tout gâcher en voulant trop en faire.

Bon, en attendant j'ai pas mal de travail de finition dessus, ne serait-ce qu'égaliser tout le plat autour. Ça va me laisser un peu de temps pour y réfléchir :-D

Voili voilou.

05 novembre 2009

Casser des cailloux

Suite à ceci, je me suis mis à la sculpture, d'autant plus facilement qu'il y a un club à 200 mètres de chez moi.
Cela fait donc plusieurs semaines que je m'acharne sur un rectangle (ou plus précisément un parallélépipède rectangle, ou presque, mais vous allez pas pinailler) de pierre pour en essayer d'en sortir quelque chose.
Remarquez, je n'ai pu y aller que 4 fois pour l'instant.
Ce sont des moments vraiment reposant, pas physiquement parce qu'au bout d'un moment ça pèse le... tiens je sais même pas comment ça s'appelle la petite masse ronde qu'on utilise, enfin bref, ça pèse au bout du bras.
Mais moralement c'est très relaxant, on ne pense pas à grand chose d'autre quand on est concentré à taper sur son caillou en évitant de tout péter.
Voilà donc mon "oeuvre" à la fin de la première séance:

dragon sculpté début

Il s'agit de faire un bas-relief, le truc pour débuter.

Et la même aujourd'hui, quatre séances et quelques heures de travail plus tard:

dragon sculpté en cours

Ouais, ça avance pas très vite, mais ça avance.
Je sais pas trop encore comment je vais le modeler et je n'ai pas d'image en tête de ce que ça va donner à la fin. C'est pas plus mal, au moins je ne serai pas déçu du résultat :-)
C'est vraiment une approche particulière la sculpture sur pierre, le travail par enlèvement de matière. On doit un peu penser en négatif.

Voili voilou.

13 septembre 2009

Les Lapidiales

Ce week-end j'ai découvert un endroit magnifique, entre nature et empreinte humaine.
C'est à l'occasion de la fête des Lapidiales que j'ai découvert ce lieu de création situé à Port d'Envaux, près de Saintes en Charente Maritime.
C'est un lieu dédié à la sculpture sur pierre.
L'idée était de créer un espace en perpétuelle évolution et c'est à même la carrière que les artistes laissent leurs oeuvres au fil des ans.
Sur différents fronts de taille les sculptures se déclinent autour de 4 grands thèmes, les 4 éléments.

le monument aux morts pour rien
cliquer pour agrandir

Occasion était donnée aux visiteurs de s'essayer à la sculpture, ce que je ne me suis pas privé de faire. C'était la première fois que je touchais à ce genre d'art, et ma foi il va falloir que je recommence je crois. Les sensations dans la création sont tellement multiples et fortes, entre violence et douceur, force et minutie...


Mon petit essai

Voili voilou

Le site des Lapidiales

D'autres photos dans ma galerie